UGTD/FSM : Bientôt à Djibouti, la conférence internationale des transports maritimes et des docks et ports des pays d’Afrique et de la méditerranée

Posted on Nov 3 2018 - 1:38 by Editor

LA NATÍON

1 Novembre 2018

L’Union générale des travailleurs de Djibouti (UGTD) en collaboration avec la Fédération syndicale mondiale (FSM) organisé du 12 au 13 novembre à Djibouti une conférence internationale des transports maritimes et des docks et ports des pays d’Afrique et de la méditerranée.

Le choix de Djibouti comme pays hôte tient au succès éclatant des travaux de la conférence internationale sur la santé et la sécurité du travail qui se sont déroulées du 5 au 8 décembre 2017 dans notre capitale.

UGTDFSM (1)

En connaissance de cause, le conseil exécutif de la FSM, réuni en session ordinaire au mois de février 2018 à Téhéran, en Iran,  a décidé de confier à l’UGTD l’organisation de cette conférence internationale du 12 au 13 Novembre 2018 à Djibouti.

Une telle décision de la plus haute instance dirigeante de la FSM démontre bien évidemment l’estime et la confiance dont l’UGTD jouit sur le plan international. La tenue de cet événement répond au souci constant de notre pays de contribuer au développement des port et zones franches, et d’améliorer les conditions des vies des dockers et autres travailleurs portuaires, qui sont les chevilles ouvrières du secteur maritime.

Soulignons au passage que des participants, issus d’un nombre considérable de pays repartis sur tous les continents-soit 60 délégués venant de 14 pays africains et des ports limitrophes d’Afrique, du golfe arabique et méditerranée- se retrouveront à Djibouti  où ils débattront de  diverses thématiques, et échangeront leurs expériences dans leurs domaines de prédilection.

A charge aussi pour les panélistes  d’adopter une série d’engagements et résolutions propices au renforcement des droits fondamentaux de travailleurs et des dockers du secteur portuaire.

De plus, ce symposium du monde maritime intervient dans un contexte particulier où Djibouti modernise ses ports et zones franches afin de devenir un «hub» régional pouvant desservir tous les pays enclavés.

About the Author