L’Erythrée rouvre son port à l’Ethiopie

Posted on Jul 25 2018 - 8:27 by Editor

Journal du Cameroun

24 Juillet 2018

L’Erythrée a annoncé la réouverture du port de Massawa pour assurer les importations et les exportations de l’Ethiopie voisine, pays enclavé qui n’avait plus accès à ce port depuis le déclenchement des hostilités entre les deux pays il y a 20 ans.Le chef de l’Administration du port de Massawa, Layne Asfahaley a déclaré mardi à l’Agence de presse éthiopienne que le port avait fait l’objet d’importants travaux de rénovation pour lui permettre de fournir des services à l’ancien ennemi de l’Erythrée, avec lequel les relations diplomatiques ont été rétablies depuis un mois.

L’utilisation de ce port érythréen par l’Ethiopie serait ainsi le premier acte de coopération économique historique depuis que les deux nations de la Corne de l’Afrique ont officiellement déclaré la fin de deux décennies d’inimitié, en raison d’un différend frontalier.

Fondé au XIXe siècle et initialement développé par les autorités coloniales italiennes et britanniques de la région, le port de Massawa est le principal port de trafic de biens et de services vers les marchés érythréens.

Le port était également une porte d’entrée majeure pour le commerce éthiopien jusqu’à la guerre des frontières qui a éclaté entre les deux pays en 1998.

Depuis lors, l’Ethiopie qui n’a pas d’accès direct à la mer a principalement utilisé le port de Djibouti pour accéder au marché international.

95% des importations et des exportations de l’Ethiopie ont été effectuées par le port de Djibouti au cours des vingt dernières années.

Cependant, le récent rapprochement entre Addis-Abeba et Asmara a ouvert la voie au rétablissement des liens entre les services portuaires et le transport, entre autres.

Le port est équipé des installations nécessaires et de la main-d’œuvre qualifiée et est prêt à reprendre sous peu, son service pour les importations et les exportations de l’Ethiopie, a déclaré le chef de l’Administration des ports d’Erythrée.

« Nous avons équipé et réaménagé les installations portuaires dans l’intérêt-même des produits d’importation et d’exportation de l’Ethiopie, et nous envisageons de poursuivre notre expansion à la suite de la forte demande dans la région », a-t-il ajouté.

Solomon Afewerk, ancien président de la Chambre de commerce et des associations sectorielles éthiopiennes (ECCSA) a déclaré que les deux pays avaient une énorme opportunité d’être économiquement interdépendants.

« L’utilisation du port de Massawa peut ouvrir la voie à une coopération plus poussée et à un bénéfice mutuel des deux pays voisins, mais suite à la demande de l’Ethiopie, il devrait y avoir une expansion et un développement du port pour faire face aux énormes flux d’import-export », a-t-il conclu.

https://www.journalducameroun.com

About the Author